Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : Les positionnements et actions de la Fédération des acteurs de la solidarité

Dans le cadre de la territorialisation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la Fédération des acteurs de la solidarité poursuit sa mobilisation.
15 groupes de travail régionaux s’organisent autour des 15 thématiques afin de confirmer un diagnostic local et d’élaborer des propositions de mises en œuvre. Voir la liste des groupes

En Auvergne-Rhône-Alpes, la Fédération régionale a été sollicitée pour co-animer, avec la métropole de Lyon, le groupe 4 : Accompagnement des familles, hébergement, logement et maraudes mixtes.

Plusieurs rencontres de ce groupe de travail auront lieu dans les prochains mois, avant la restitution des différents groupes lors de la conférence régionale du 12 juillet 2019 en présence du délégué interministériel, Olivier Noblecourt. Les 2 premières réunions auront lieu les 27 juin et 9 juillet. Pour plus d’informations sur ce groupe de travail vous pouvez nous contacter

La fédération régionale sera également présente dans différents groupes de travail, à travers ses adhérents et/ou ses salariés, notamment les groupes :
8. Obligation formation et déploiement PACEA (+PAEJ)
9. Sortants ASE
10. Parcours d’insertion : orientation, décloisonnement des parcours, accès aux solutions d’accompagnement et de formation
11. Offre d’accompagnement : garantie d’activité, IAE, essaimage des expés
12. Accès aux droits, accueils sociaux, data mining

En termes de positionnement, la fédération nationale avec des contributions des différentes régions a déjà produit plusieurs documents :
Article ASH de Florent Guéguen, qui propose une analyse des forces et faiblesses de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté
Article sur le lancement de la contractualisation avec les départements, des opportunités pour les adhérents de la Fédération
Une partie des mesures prévues par la stratégie de lutte contre la pauvreté va être déployée dans le cadre d’une contractualisation entre l’Etat et les départements. Après avoir été initiée avec les 11 territoires démonstrateurs de la stratégie, elle s’étend maintenant à l’ensemble des départements ; les départements doivent prendre une première délibération d’engagement d’ici au 30 juin prochain. Une belle occasion pour les associations de solidarité de faire valoir leurs actions et projets.
En inter-associations, des propositions concrètes pour la mise en place des maraudes mixtes département / état

– Des recommandations régionales avec l’URIOPSS – ARA sur les sorties sèches de l’Aide Sociale à l’Enfance, voir la Contribution Uriopss-FAS