La nuit des solidarités, mercredi 30 janvier à Grenoble

La nuit de la solidarité : c’est quoi ? De nombreuses personnes en situation d’errance restent invisibles ou méconnues
Pour améliorer notre capacité à répondre aux besoins de ces personnes, une maraude à grande échelle qui consiste à aller vers les personnes vivant dans la rue est organisée la nuit du 30 janvier 2019.

Comment va se dérouler la maraude ?
Les bénévoles iront à la rencontre des personnes en situation d’errance pour leur proposer de répondre à un questionnaire, dans une zone définie. Chaque personne rencontrée sera libre de répondre ou non aux questions posées, et son anonymat sera garanti. Un engagement éthique individuel visant à garantir le respect de la dignité des personnes sera demandé à chaque bénévole.Qui peut participer ?
Tous les habitants de la métropole grenobloise âgés de plus de 18 ans.
Devenir bénévole : les indispensables à connaitre
Pour devenir bénévole, il est nécessaire d’être disponible le 30 Janvier à partir de 18h pour une réunion d’information et de formation. Vous serez formés sur la méthode et les bons réflexes à avoir. Nous recherchons des bénévoles, prêts à s’investir sur le terrain pour une marche de 2 à 3h dans la nuit aux côtés de professionnels ou des bénévoles en charge de la logistique.

Contact : nuitdelasolidarite@untoitpourtous.org

Pour participer : nuit des solidarités à Grenoble le 30 janvier 2019

Des enquêtes périphériques vont être menées les semaines qui précèdent et suivent la nuit, les organisateurs recherchent des personnes pour réaliser ces enquêtes : formulaire enquêtes périphériques
Sont recherchés des professionnels, des chercheurs ou des étudiants formés aux méthodes d’enquête en sciences sociales qui, munis d’un questionnaire, iront à la rencontre des personnes vivant dans des squats, campements, hôpitaux ou structures d’hébergement afin d’en savoir plus sur leurs situations et leurs besoins. Les enquêteurs ne seront pas seuls et se rendront sur les lieux avec des acteurs de terrains experts de ces publics.